Hitchcock, la légende du suspense

Psychose, Arbogast

 

:: Accueil ::

+ Sa jeunesse et ses débuts au cinéma
Le cinéma d'Alfred
+ Ses
acteurs et actrices préférés
+
Filmographie complète
+ Hitchcock et la
musique
+ Des vidéos
+ Des
extraits d'interviews
+ Ses
apparitions
+ Les
affiches des films
+ La
fin, goodbye maestro !
+ La
bibliographie
 + Hitchcock et le Jeu

DVD, livres, CD-Rom d'Hitchcock en vente!


Psychose, le détective Arbogast



Arbogast est un élément majeur pour l'intrigue de Psychose. La mine patibulaire de l'acteur Martin Balsam y est certainement pour beaucoup... (comme nous l'avons dit précédemment, personne n'est vraiment sympathique dans ce film !)

Il va de nouveau s'intéresser à l'argent dérobé par Marion que nous avons quelque peu délaissé depuis son meurtre (d'autant qu'il est englouti dans l'étang avec sa voiture et son cadavre). Sa première apparition a lieu au moment où Leila (Vera Miles) la soeur de Marion rencontre Sam dans son épicerie afin d'avoir des nouvelles de Marion, disparue depuis plusieurs jours :
Leila interroge Sam sur le sort de Marion...

lorsque le détective entre dans l'épicerie

Son intime conviction est que Sam et Leila sont complices du vol de l'argent qu'il est chargé de retrouver. C'est donc en fouillant la région de fond en comble qu'il tombe sur le motel isolé de Norman Bates. Peu convaincu par les réponses évasives de Norman sur la venue éventuelle de Marion,

il insiste pour rencontrer Madame Bates. Devant le refus de Norman, il fait mine de partir et téléphone

à Sam et Leila leur signalant qu'il part interroger la maman sans l'autorisation de son fiston.

Il s'introduit subrepticement dans la maison, grimpe lentement l'escalier à la recherche de la chambre de Mamie Bates.

une porte s'ouvre alors lentement, laissant passer un filet de lumière aiguisé comme un poignard
accompagnée de nos fameux violons (format WAV 46 Ko), la mère assène au malheureux détective un coup de canif en plein visage. La prise de vue est superbe, en contre plongée comme pour cacher une nouvelle fois le vrai visage de Madame Bates...
Arbogast dévale alors les escaliers, le visage ensanglanté pour atterrir en bas et recevoir le coup de grâce

Vidéo de la scène complète 25 secondes (AVI 1.8 Mo)

La chute d'Arbogast dans l'escalier est particulièrement bien réussie car on a l'impression d'une descente de l'escalier à reculons plutôt que d'une vulgaire chute. Alfred Hitchcock explique sa méthode de tournage à Hitchcock/Truffaut :
"J'ai d'abord filmé avec la Dolly la descente d'escalier sans le personnage. Ensuite, j'ai installé Arbogast sur une chaise spéciale et il était donc assis devant l'écran de transparence sur lequel on projetait la descente de l'escalier. Alors on secouait la chaise et Arbogast n'avait qu'à faire quelques gestes pour battre l'air avec ses bras"

Etonnant...non ? :-)

Inquiets de ne pas voir revenir Arbogast, Sam et Leila se rendent chez le shérif. Celui-ci téléphone à Norman qui affirme que le détective a quitté le motel

Le shérif apprend de plus à Sam et Leila que la mère de Norman est morte et enterrée au cimetière de la ville depuis huit ans...

Selectionnez une des parties du film :

Revenir à la fiche Psychose

 

 

Revenir sur la page d'accueil

Sa jeunesse

Ses débuts au cinéma

Le cinéma d'Alfred

 

Ses acteurs et actrices préférés

 

Filmographie complète

Hitchcock et la musique

 

Des extraits des films

Des extraits d'interviews

Les apparitions

Les affiches des films

La fin goodbye maestro !

La bibliographie

Recommandations techniques:

© 1995-2007, Pierre Ficheux - Design: Aurel