Hitchcock, la légende du suspense

Les disciples

 

:: Accueil ::

+ Sa jeunesse et ses débuts au cinéma
Le cinéma d'Alfred
+ Ses
acteurs et actrices préférés
+
Filmographie complète
+ Hitchcock et la
musique
+ Des vidéos
+ Des
extraits d'interviews
+ Ses
apparitions
+ Les
affiches des films
+ La
fin, goodbye maestro !
+ La
bibliographie
 + Hitchcock et le Jeu

DVD, livres, CD-Rom d'Hitchcock en vente!


Les disciples d'Hitchcock

Nombreux sont les réalisateurs qui furent (et sont encore aujourd'hui) influencés par l'oeuvre d'Hitchcock tant sa filmographie est importante et sa personnalité forte et ambigue. On peut cependant en sélectionner un petit nombre se déclarant comme ses héritiers directs

François Truffaut

Réalisateur fétiche de ce que l'appele la nouvelle vague, il fut (avec Donald Spoto) un des plus grands fan et spécialiste d'Hitchcock. Ami de Sir Alfred (si tant est qu' Hitchcock en ait vraiment eu), il fait paraître en 1967 le célèbre Hitchcock/Truffaut basé sur des interviews concernant toute l'oeuvre d'Hitchcock. En tant que cinéaste, il fera son plus bel hommage à Hitchcock dans son dernier film Vivement dimanche une comédie policière douce/amère volontairement tournée en noir et blanc que Truffaut réalisera atteint par la maladie qui l'emportera le 21 octobre 1984 à l'age de 52 ans.

Ci-dessous une carte de noël humoristique envoyée par Alfred et Alma Hitchcock à François Truffaut

On peut une nouvelle fois remarquer l'esprit malicieux et farceur d'Hichcock qui pour souhaiter un Joyeux noël à Truffaut, lui envoit un alphabet ne comportant pas la lettre L, (ce qui fait un joyeux no-L...)


 


Brian DePalma

Né le 11 septembre 1940, il est un des réalisateurs américains les plus célèbre aujourd'hui. Esprit brilliant, physicien de profession (obtient un prix durant ses études pour un projet de réalisation d'un calculateur analogique pour résoudre les équations différentielles), il a réalisé de nombreux succès du box-office américain comme Les incorruptibles (1987), Phantom of the paradise (1974) ou bien Carrie (1976).

Largement inspiré d'Hitchcock, on peut cependant lui reprocher une tendance au plagiat dont Body double (1984) inspiré à la fois de Fenètre sur cour et de Vertigo (avec la violence en plus...) ainsi qu'Obsession (1976) en partie inspiré de Psychose sont de parfaits exemples !

Voir également Blow out (1981) dont le thème est inspiré du film Blow up d'Antonioni.

 

Revenir sur la page d'accueil

Sa jeunesse

Ses débuts au cinéma

Le cinéma d'Alfred

 

Ses acteurs et actrices préférés

 

Filmographie complète

Hitchcock et la musique

 

Des extraits des films

Des extraits d'interviews

Les apparitions

Les affiches des films

La fin goodbye maestro !

La bibliographie

Recommandations techniques:

© 1995-2007, Pierre Ficheux - Design: Aurel