Hitchcock, la légende du suspense

The white shadow

 

:: Accueil ::

+ Sa jeunesse et ses débuts au cinéma
Le cinéma d'Alfred
+ Ses
acteurs et actrices préférés
+
Filmographie complète
+ Hitchcock et la
musique
+ Des vidéos
+ Des
extraits d'interviews
+ Ses
apparitions
+ Les
affiches des films
+ La
fin, goodbye maestro !
+ La
bibliographie
+ Hitchcock et le Jeu

DVD, livres, CD-Rom d'Hitchcock en vente!

 

Hitchcock, le Maître du Jeu

  
Alfred Hitchcock, réalisateur de génie, est sans aucun doute le maître  incontesté du suspense au cinéma. C’est aussi un grand joueur qui s’amuse avec les certitudes des spectateurs : il distille inquiétude et rebondissements avec une grande finesse.

Le jeu du suspense

  Légèrement en retrait, le spectateur croit être à la place de l’acteur en observant à distance l’histoire qui se déroule sous ses yeux. Mais, petit à petit, chacun finit par être enrôlé dans la logique du film. De témoin, le public devient acteur. Hitchcock invite à jouer avec lui. Il distribue les cartes avec parcimonie, semble laisser gagner le spectateur pour finir par reprendre la main.

  Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’univers du jeu et des casinos apparaît dans la filmographie du cinéaste. Comment aurait-il pu ne pas se laisser tenter ? Le suspense est la clé de voûte des jeux de cartes tels que le poker et le black jack. Chaque partie est palpitante car le joueur doit élaborer une vraie stratégie : il doit essayer de deviner le jeu des autres, calculer ses mises, et s’adapter aux aléas du sort.

L’univers du jeu dans l’univers hitchcockien

  Les  casinos deviennent ainsi le cadre privilégié de scènes de tournage, notamment avec « Secret Agent », en 1936, ou encore dans « La Main au Collet » en 1955. Dans cette intrigue se déroulant sur la Côte d’Azur, Cary Grant laisse tomber une plaque de jeu dans le décolleté d’une femme assise à une table de roulette francaise…et se trouve à deux doigts de récupérer lui-même le jeton !

  Dans « Soupçons », en 1941, Hitchcock met même en scène un personnage de joueur, Johnnie, séduisant et ambigu. Incapable d’avouer son passé à sa femme, il joue un double jeu qui est la source d’inquiétude et de soupçons…

Les hommages au maître du suspense

  Le talent du réalisateur n’est d’ailleurs pas passé inaperçu ! Sa manière de filmer et l’esthétique de ses films ont marqué plus d’une génération de cinéastes.

  Le générique du film « Casino » (2006) de Martin Scorcese, rend notamment hommage au talentueux cinéaste : dans le générique, le personnage qui tombe dans les flammes évoque celui qui chute dans la spirale du  film ‘Vertigo ». D’ailleurs, le concepteur de ces deux génériques n’est autre que Saul Bass, qui collabora aussi avec Hitchcock sur « La Mort aux trousses » et « Psychose ».

  Dans « Opération Tonnerre » (1965) de Terence Young, c’est James Bond qui rend hommage à une scène de séduction culte de « La Main au Collet ». Sean Connery est pris en stop par une jeune femme, Fiona Volpe, qui roule à une vitesse folle et trouble un peu le beau ténébreux. Grace Kelly, quelques années plus tôt, avait charmé Cary Grant de la même façon…

 En 2006, c’est sous les traits de Daniel Craig que l’agent 007 a repris du service dans « Casino Royale ». Le réalisateur du film, Martin Campbell, s’apprête désormais à tourner le remake « Des Oiseaux »…d’Alfred Hitchcock. Le maître du suspense n’a donc pas fini de faire parler de lui.

 

 Revenir à la filmographie complète

Revenir sur la page d'accueil

Sa jeunesse

Ses débuts au cinéma

Le cinéma d'Alfred

 

Ses acteurs et actrices préférés

 

Filmographie complète

Hitchcock et la musique

 

Des extraits des films

Des extraits d'interviews

Les apparitions

Les affiches des films

La fin goodbye maestro !

La bibliographie

Recommandations techniques:

© 1995-2007, Pierre Ficheux - Design: Aurel